FR    EN
10-09-2014

Italie: Proposition de loi pour l’introduction d’un chèque service universel

Un projet de loi prévoyant l’introduction d’un chèque service universel à l’image du CESU français a été présenté à l’assemblée italienne au mois de juin 2014.

Ce texte, porté par 57 députés du Partito Démocratico (parti de l’actuel Président du Conseil italien, Matteo Renzi), a été fortement inspiré du Chèque emploi service universel (CESU) français et des Titres-services belges. Ce système permettrait d’améliorer la qualité des services à la personne en Italie, tout en les rendant plus abordables pour les familles et en luttant efficacement contre le travail non-déclaré dans le secteur.

Le Censis (institut de recherche socio-économique italien renommé) à contribué à ce texte en publiant un rapport évaluant l’impact potentiel de ce titre de paiement sur le marché de l’emploi et les finances publiques en Italie. Le rapport conclue que l’entrée en vigueur de ce système aurait un impact très favorable sur l’emploi, avec 315 000 créations d’emploi en 5 ans. Les effets de retour sur l’investissement public seraient également considérables ; ils sont estimés à 80% des 3,5 milliards d’euros que l’Etat italien devrait dépenser annuellement pour le chèque service universel.

Le texte de la proposition de loi est disponible en italien ici.