FR    EN
15-12-2020

Un accès prioritaire au vaccin anti-COVID doit être garanti aux travailleurs PHS

Le 14 décembre, l'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et UNI-Europa ont publié une déclaration commune sur les stratégies européennes et nationales de vaccination contre la COVID-19.

Alors que l'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et UNI-Europa se réjouissent de l'annonce que la Commission européenne progresse dans l'acquisition d'un grand nombre de doses du vaccin anti-COVID 19, ils ont exprimé leurs préoccupations quant à la définition des groupes prioritaires auxquels les États membres devraient garantir un accès aisé aux vaccins contre la COVID-19. 

En effet, la proposition de la Commission européenne pour une approche coordonnée de la distribution des vaccins dans les États membres de l'UE, publiée le 15 octobre 2020, il n'ait fait aucune mention explicite des aides à domicile et des travailleurs des services aux personnes et aux ménages (PHS) parmi les groupes prioritaires. Or, depuis le début de la pandémie, les travailleurs des services aux personnes et aux ménages ont démontré leur engagement à continuer à fournir des soins et un soutien, notamment aux personnes vulnérables. 

C'est pourquoi l'EFFAT, l'EFFE, l'EFSI et UNI-Europa demandent à la Commission européenne, conformément aux orientations de l'OMS, de mentionner spécifiquement les travailleurs des PHS parmi les listes de groupes prioritaires des "travailleurs essentiels en dehors du secteur de la santé" et des "personnes dans l'impossibilité de maintenir une distance physique" dans tout document futur définissant la stratégie européenne de vaccination. 

La déclaration conjointe est disponible ici